• Quotidien

    Professionnels du mariage : comment communiquer sur les réseaux sociaux durant le confinement ?

    Vendredi 24 avril, je prenais le contrôle du compte Instagram de @zankyou_mariages pour un live sur les « Do et don’t de la communication sur les réseaux sociaux ».

    Avant de devenir wedding planner et officiante de cérémonie, j’étais social media manager en entreprise, c’est à dire, experte en communication digitale. Mais on peut dire que ce sont mes expériences en tant que webmaster éditoriale par intérim chez Mademoiselle Dentelle, puis en tant que blogueuse pour Behind The Wedding qui m’ont permis d’adapter ma stratégie à l’échelle d’un solo entrepreneur.

  • Quotidien

    Quoi poster sur tes réseaux sociaux au mois de février

    Tu manques d’idées de publications pour tes réseaux sociaux ? Tu ne sais pas quels sujets ou quels types de posts intéressent tes futurs mariés ? Chaque mois, je te propose un calendrier de contenus pour tes réseaux sociaux, adapté aux professionnels du mariage.

    Tu peux télécharger gratuitement le calendrier et l’utiliser immédiatement

  • Quotidien

    Organiser un shooting d’inspiration en équipe, dans un délai de 3 semaines

    En tant que wedding planner, on a l’habitude de travailler seul. L’avantage est qu’on gère tout de A à Z. Mais parfois, cela devient difficile.

    J’ai eu la chance de rencontrer une wedding planner déjà implantée de ma ville : Aurore, de l’agence Elégance Intemporelle Mariage. Elle m’a accordé un petit café afin de parler de notre métier, de la conception qu’on en avait. Et très vite, on s’est rendu compte que l’on pensait la même chose, à savoir que la concurrence est bonne, et qu’on est prêtes à aider. Alors, elle m’a fait une proposition hallucinante :

  • À la une,  Quotidien

    Pourquoi les wedding planners souffrent-elles d’une mauvaise image ?

    Mon agence étant toute jeune, je tente de me faire connaître des professionnels de l’événementiel, et de parler de mon projet.

    Etre Wedding Planner n’étant pas régit par un cadre défini, chacun travaille comme il l’entend. Aussi, il y a eu des dérives qui nuisent à l’image du métier.

    Voici les objections que j’ai pu entendre :

  • Quotidien

    Le blues de la wedding planner


    Le métier de Wedding planner demande professionnalisme, empathie, organisation mais aussi de la passion et un soupçon d’étoiles dans les yeux. Même si cette profession est relativement mal connue et parfois source d’a priori, il n’en reste pas moins qu’elle fait rêver.

    Alors pour toutes celles qui veulent se lancer, la question est, le métier de wedding planner à t’il des facettes un peu moins glamour que ce qu’il n’y parait ?

  • Quotidien

    Pourquoi j’avais peur de me lancer

    Je n’ai jamais eu ce rêve de petite fille d’un mariage en grandes pompes, avec une robe de princesse, où tous les regards auraient été portés sur moi. Je me suis toujours dit qu’un jour je me marierais, mais ce n’était pas un fantasme pour autant

    Puis j’ai préparé mon mariage, et je me suis laissée surprendre car j’ai adoré. Je n’aurais jamais soupçonné cela.

  • Quotidien

    La première rencontre

    Le métier de wedding planner est vraiment passionnant. Il nécessite d’aborder différents aspects, qui imbriqués les uns aux autres, donnent les conditions optimales pour un mariage parfait.

    L’un des points que j’affectionne particulièrement est la première rencontre avec les futurs mariés. À la validation d’un devis, je suis amenée à les rencontrer afin de procéder à la signature du contrat, mais surtout afin d’entendre leur histoire et les découvrir. À l’occasion de cet échange, ils se disent et s’ouvrent. Certains sont pudiques et ont besoin que je pose des questions, d’autres sont beaucoup plus expressifs et n’hésitent pas à donner tous les détails de leur rencontre jusqu’à leur demande en mariage.

  • Quotidien

    Portrait de Sarah Lacroix, fondatrice de l’agence Exclusive Wedding

    Sarah Lacroix est LA wedding planner incontournable dans la région toulousaine et pour cause les mariages qu’elle organise sont mémorables.

    Organisatrice de mariage depuis 13 ans, elle est à la tête de l’agence Exclusive Wedding qui porte sa signature : des décorations fleuries, de l’élégance et du professionnalisme. Sarah s’adapte au style et aux envies de ses mariés en insufflant ce qui fait la réputation de son agence.

  • Portrait inspirant,  Quotidien

    Portrait d’Elodie Villemus, fondatrice de l’agence Label Emotion

    Experte mariage de l’émission « 4 mariages pour une lune de miel » diffusée sur TF1, Elodie Villemus, 38 ans, est avant tout une wedding planner reconnue qui a débuté dans la mariage il y a 11 ans, après une carrière dans le Commerce International.

    A la tête du groupe Elodie Villemus Weddings, elle est également la fondatrice du réseau de franchise qui a pour but de valoriser le métier, Label’ Emotion.

    L’organisation de mariage sur-mesure est son fer de lance. Sa clientèle est principalement étrangère ou expatriée (à 95%) et elle se compose d’avocats ou sportifs professionnels qui n’ont pas le temps d’organiser leur mariage mais qui ont une exigence extrême quant à la qualité et le résultat.

  • Quotidien

    Les paillettes c’est pour les mariés !

    Nous, wedding planner, nous sommes là pour apporter toute la logistique et gérer tous les aléas pour que nos futurs mariés n’aient plus qu’à profiter de leur amour et de leurs proches.

    En tant que jeune wedding planner, je découvre peu à peu ces fameux aléas en amont du mariage, ceux qui arriveraient aux futurs mariés s’ils ne m’avaient pas confié l’organisation de leur mariage.