Quotidien

Organiser un shooting d’inspiration en équipe, dans un délai de 3 semaines

En tant que wedding planner, on a l’habitude de travailler seul. L’avantage est qu’on gère tout de A à Z. Mais parfois, cela devient difficile.

J’ai eu la chance de rencontrer une wedding planner déjà implantée de ma ville : Aurore, de l’agence Elégance Intemporelle Mariage. Elle m’a accordé un petit café afin de parler de notre métier, de la conception qu’on en avait. Et très vite, on s’est rendu compte que l’on pensait la même chose, à savoir que la concurrence est bonne, et qu’on est prêtes à aider. Alors, elle m’a fait une proposition hallucinante :

« Jess, je suis sur un projet de shooting, veux-tu collaborer avec moi ? »

Oh que oui ! Quelle opportunité !

Le thème du shooting ? « Se marier un 31 décembre ». Waou, j’adore l’idée. Je sors totalement de ma zone de confort en acceptant et m’offre ainsi un défi.

Nous avons alors défini les rôles, et nous avons commencé l’aventure.

Aurore resterait coordinatrice en chef, et je viendrais en collaboration. C’était son projet, pour moi il me semblait normal qu’elle garde le rôle de coordinatrice. Mais pas une seule seconde elle ne m’a mise de côté, elle m’a donné une place légitime. Mais je vais y venir.

Aurore avait déjà travaillé sur le projet, et avait déjà trouvé un partenaire pour une scénographie de rêve : le tarmac de l’aéroport près de chez nous, devant un hélicoptère, pour inventer une arrivée des mariés très originale. Elle me mettait des paillettes dans les yeux.

Notre travail suivant fût de trouver une décoratrice. Aurore étant également wedding designer, elle mettrait un point d’honneur a créer une ambiance cohérente et chic. C’est ainsi que Loucine  (« les Ballons de Louce ») a rejoint l’aventure.  En effet, elle crée des structures de ballons, mais pas que ! C’est une véritable décoratrice avec qui j’ai déjà eu le privilège de travailler. Je connaissais donc sa détermination et sa créativité.

L’équipe était formée, nous nous sommes mises au travail. Nous avions un double défi à réaliser :

  • Arriver à travailler ensemble (chacune ayant l’habitude de travailler seule)
  • Boucler un shooting en 3 semaines à peine

Aurore avait aussi l’envie d’être publiée dans un blog spécialisé de mariage, donc la barre était placée très haute.

Tout a été très vite, tous les jours nous faisions des points d’avancement. Il a aussi été très difficile de trouver des prestataires disponibles à J-3 semaines, voire moins. Nous avons dû revoir l’organisation, la décoration, et j’en passe, plus d’une fois ! Par moment, nous nous sommes même demandé si nous ne serions jamais au point.

Puis le jour J est arrivé. 20 prestataires et 14 figurants, sans compter le montage des scènes etc. Un lourd travail de coordination. Heureusement que nous étions une équipe de 3 pour gérer tout cela. Aurore a suivi toutes les prises de vues, tandis que j’avançais sur les scénographies suivantes. Loucine s’est chargée de monter et défaire la décoration. Un travail long, mais qui en valait la peine.

Voici quelques photos que vous n’avez pas vu dans l’article d’Aurore, précédemment publié sur Behind the Wedding.

Nous avons commis quelques erreurs, fatalement. Le temps nous a manqué afin de contrôler chaque détail de la journée. Mais dans l’ensemble, nous avons su trouver des solutions à nos problèmes, sans jamais ne céder à la panique.

La journée a été courte et longue à la fois. Courte car elle est passée à vive allure, mais longue car elle a commencé tôt et a fini tard. Nous avons pu compter sur des prestataires de qualité, qui ont tout fait pour que ce shooting soit une réussite. Des prestataires qui, selon moi, avaient tous un talent certain, un petit « truc en plus ». Par exemple, notre fleuriste n’a utilisé que des fleurs locales et de saison, et nous a proposé de racheter les compositions à tout petits prix afin de ne pas jeter. Une démarche écoresponsable remarquable.

Le photographe a également fait un travail énorme, car il nous a rendu les photos en quelques jours seulement (environ 300 clichés), afin que nous puissions démarcher les blogs. La boucle fût bouclée lorsque nous avons eu un retour positif de Wedding by Fabiola pour un véritable article, en plus de ma chronique.

Si je devais dresser un bilan de cette aventure, j’en tirerais beaucoup de positif. Bien entendu, il y a eu des couacs, que nous attribuons au manque de temps pour l’organisation. Mais nous avons su travailler ensemble en un temps record, et personnellement j’ai énormément appris de choses. Je suis allée par-delà mes idées et savoir-faire. Jamais je n’aurais pu acquérir tout cela par moi-même, je n’aurais pas pu prendre ce recul sur mon travail avec autant de précision. A trois, nous avons pu mélanger nos savoirs, nos imaginations, et créer néanmoins un univers qui nous ressemble. Enfin, j’ai également relevé un défi personnel : celui de me renouveler. J’espère pouvoir collaborer à nouveau très vite avec tous ces prestataires, et je les remercie pour tout ce qu’ils m’ont individuellement apporté ; et surtout Aurore d’avoir cru en mon potentiel.

Et vous, que pensez-vous d’une collaboration entre wedding planner ? Que pensez-vous du résultat final de notre shooting ?

Les prestataires qui ont travaillé sur ce shooting

jessica

Jessica, de l'agence Deeply Happy. Basée à Valence dans la Drôme, je peux me déplacer en Rhône-Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *