À la une,  Portrait inspirant

Portrait de Magaly Zarka, officiante de cérémonie

Que vous vous intéressiez au monde du mariage depuis peu de temps ou depuis toujours, vous connaissez très certainement Magaly Zarka !
D’abord wedding planner, officiante et fondatrice d’une des agences d’organisation d’événements les plus connues, elle quitte subitement le monde du mariage en 2017…

Elle est aujourd’hui de retour pour célébrer l’amour !!! Désormais officiante de cérémonie laïque, elle apprend à connaître les futurs mariés pour retranscrire leur histoire et la raconter à leurs proches le jour de leur mariage. Elle propose du coaching et de l’office de cérémonie laïque à Paris et partout où les futurs mariés veulent l’amener !

Magaly, c’est une officiante qui sait s’adapter aux mariés : dans le ton employé le jour J, mais aussi avec une tenue ou un livret de cérémonie adapté au thème du mariage.

C’est avec beaucoup de fierté que nous avons interrogé Magaly sur son parcours, qui inaugure cette nouvelle formule de Behind The Wedding. Un BTW qui met en lumière tous les wedding entrepreneurs de talent !

Que faisais-tu avant de te lancer dans le mariage et comment t’es tu lancée ?

J’ai travaillé pendant 7 ans chez Sport 2000 dans la communication et le développement. L’événementiel a commencé quand j’ai été élue au Comité d’Entreprise ! J’organisais des voyages, des arbres de Noël, les soirées de fin d’année.

J’ai travaillé aussi pour un grand théâtre parisien, le Théâtre Le Temple à Paris et je ne voyais pas de possibilité d’évolution. Le déclic est venu au décès de mon père qui m’avait toujours dit qu’il fallait que j’entreprenne ! Je me suis dit : « Tu vas avoir 30 ans, si tu ne le fais pas maintenant, tu ne le feras jamais ! »
Le mariage m’avait toujours attirée ! J’avais même fait mon rapport de stage sur les mariages chypriotes après mon stage de BTS.

As-tu suivi une formation d’organisation de mariage ou plus largement d’événementiel ?

Oui j’ai fait une formation en 2012 qui combinait le wedding planning et l’office de cérémonie. Mais mes formateurs ne pratiquent plus aujourd’hui, ils sont partis vivre en Polynésie !

Te souviens-tu du tout premier contrat que tu as signé ?

Oh oui, bien sûr que je m’en souviens ! C’est une future mariée très spéciale (qui aura toujours une très grande place dans mon coeur) qui m’a d’abord envoyé un message sur Facebook pour me dire qu’elle aimait beaucoup mon approche et que si elle n’avait pas déjà une wedding planner, elle aurait voulu que je l’accompagne. Finalement, quelques jours plus tard, elle m’a recontactée pour me dire qu’elle souhaiterait que je la suive jusqu’au jour J car elle stressait beaucoup… Du coup, j’ai plus joué un rôle de coach, je l’aidais à planifier et organiser. Forcément, un premier contrat c’est toujours beaucoup d’émotions 🙂 De la joie mais aussi de la peur car tu te dis que tu n’as pas le droit à l’erreur !

Crédit photo Clément Siegfried

Quel conseil aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ?

Prends un bon expert comptable qui ne fait pas uniquement ton bilan de fin d’année mais qui te donne des conseils sur la gestion d’entreprise ! C’est un domaine qui m’était lointain et j’aurais vraiment aimé être mieux accompagnée.

En 2017, tu as finalement décidé de quitter le mariage, pourquoi ? Cette décision a-t-elle été difficile à prendre ?

J’ai commencé les mariages en 2012.
En 2013, je me suis associée car être wedding planner seule est très compliqué, surtout pour les jours J ! Grâce à cette association, l’agence est devenue plutôt connue.
Nous avions énormément de mariages en 2016/2017 et on se rajoutait des challenges comme l’organisation d’un salon ou de shootings…
Beaucoup de travail, peu de temps pour moi et ma famille ! Je suis quelqu’un d’entier ! Quand je donne, je donne à fond… Je ne sais pas m’arrêter (je travaille dessus !)… Du coup, trop de mariages + l’organisation d’un salon dans un palace début 2017 ont eu raison de moi ! Si bien qu’un burn out a pointé le bout de son nez pour moi… 

Ça a été une période très difficile ! Car quand tu es wedding planner et officiante de cérémonie, tu ne peux pas dire à tes mariés, faites sans moi !!!

J’ai donc pris une décision très difficile : celle de tout arrêter ! J’avais vraiment l’impression d’abandonner mon associée… Mais je n’aurais pas pu faire une saison supplémentaire et elle se débrouille très bien sans moi maintenant !

J’ai donc fini la saison 2017 et j’ai repris une activité salariée, même si je savais que les cérémonies laïques et surtout le contact avec les futurs mariés allaient vraiment me manquer.
Et je ne m’étais pas trompée ! Aujourd’hui, je reviens à l’office de cérémonie pour mon plus grand plaisir 🙂

Crédit photo : Camille Marciano

Tu ne caches pas avoir une autre activité en plus d’officiante. Dans le milieu du mariage, on a parfois le sentiment que ne pas être à plein temps est un tabou ? Qu’en penses-tu ? Le ressens-tu par rapport aux autres professionnels ou par rapport aux futurs mariés ?

J’ai mon activité salariée depuis 2017 oui, car je ne veux pas dans cette situation prendre plus de 5/6 mariages par an. Oui, c’est un tabou mais je pense que c’est plutôt une tendance française que vraiment lié au milieu du mariage. On catégorise ! Tu ne peux pas être actrice et chanteuse, par exemple ! Ce n’est pas du tout le cas aux Etats-Unis par exemple où on admire la réussite plutôt que de la commenter ! Quand j’étais wedding planner, j’étais à 100% entrepreneuse mais je n’avais pas le salaire que j’ai aujourd’hui en tant que salariée, ni les congés payés… Après, je ne te cache pas que l’idée de redevenir entrepreneuse à 100% me traverse l’esprit ! C’est toujours compliqué de redevenir salariée quand tu prenais toutes les décisions pour faire avancer ton entreprise.

Ta plus grande fierté dans ton parcours ?

Avoir gardé contact avec beaucoup de mariés et avoir une place particulière dans leur cœur 🙂

D’après toi, qu’est-ce qui fait ta singularité dans ce métier ? Pourquoi les couples font appel à toi et non à une autre agence ?

Comme pour tous les entrepreneurs qui fournissent un service, je pense que les clients nous choisissent pour notre personnalité. Bien sûr, ce que tu proposes doit être professionnel et leur correspondre mais ce que tu dégages sur ton site et tes réseaux sociaux influera sur leur choix ! Pour ma part, j’ai souvent des mariés qui me ressemblent ! On s’en rend compte dès le premier entretien téléphonique ! On rit beaucoup pendant les préparatifs 🙂 Je suis quelqu’un de spontané, qui aime comprendre qui sont les futurs mariés, qui va retenir des petits détails que l’on peut se dire en rendez-vous et les utiliser lors de la cérémonie.

T’est-il arrivé d’organiser et de célébrer un même mariage ? Comment arrives-tu à gérer la double casquette ? Est-ce difficile ?

Oui mais comme j’étais associée, c’était plus simple ! En général, je gérais la coordination et mon associée la partie décoration et elle pouvait reprendre la coordination pendant l’heure de la cérémonie. Seule, je ne le conseille vraiment pas !

Où puises-tu ton inspiration ?

Instagram surtout (comment ça je suis addict ? :-)) ! Et en ce moment, je me nourris de podcasts sur l’entreprenariat !

Crédit photo Pierre Atelier – Organisation The Weddies

Tu es maman. Comment arrives-tu à concilier vie pro et vie perso ?

Ça a été une des raisons pour lesquelles j’ai arrêté d’être wedding planner… Plus de 20 week-ends loin de ma famille était dur à gérer… Je travaillais la journée, le soir, le week-end pour les rendez-vous avec les mariés hors saison et les meilleurs week-ends de l’année en saison… Le métier d’officiante est plus simple à gérer sur cet aspect là également.

Ce que tu préfères dans ton métier d’officiante de cérémonie laïque ?

Le contact avec les mariés clairement !!! Apprendre à les connaître et comprendre qui ils sont, leurs valeurs, leurs envies, etc.

Ton plus beau souvenir dans le mariage en tant que wedding planner ou officiante ?

Ah, c’est difficile comme question ! Il y en a tellement !!! Je dirais accompagner 2 meilleures amies pendant plus de 2 ans. L’une qui se mariait en février, l’autre en juillet et les avoir gardées comme amies encore aujourd’hui !

Aujourd’hui où en es-tu ? Combien de mariages as-tu organisé/coordonné/décoré… ?

J’ai organisé plus de 75 mariages dans ma carrière et participé à l’organisation de plus de 25 cérémonies. Je reviens tout juste dans le métier mais j’ai reçu un certain nombre de demandes. L’avantage c’est que je n’ai pas de pression vu que j’ai un travail salarié et j’ai appris à savoir dire non et ne pas me brader ! Je suis très contente de pouvoir revenir dans ces conditions 🙂

Quelle sera la prochaine étape ? Comment va/peut évoluer ton activité ?

Très bonne question ! Je réfléchis à aider les entrepreneurs du mariage et les faire bénéficier de mon expérience ! Stay tuned 🙂

Et dans 10 ans, où seras-tu ?

Oh la la ! Je n’en sais rien !!! La vie nous réserve tellement de surprises que je préfère la laisser faire 🙂

Crédit photo Camille Marciano

Tu préfères qu’on dise de toi que tu es officiante, maîtresse cérémonie ou célébrante ? Peu importe ! Les trois me vont 🙂

Si tu n’étais pas officiante, tu serais… Chanteuse ! Mon rêve de petite fille !!!

L’indispensable pour un mariage réussi c’est… L’amour !

Pour être une bonne officiante il faut… S’intéresser vraiment aux futurs mariés.

L’outil indispensable à tout officiant professionnel ? Un beau livret de cérémonie 🙂

La chose la plus folle que tu ais faite pour tes mariés ? Accepter un mariage dans le sud de la France alors que j’étais invitée à un mariage en Grèce 2 jours avant ! Mais ils étaient tellement adorables !!!

Officiante de cérémonie c’est… Aimer rencontrer de nouvelles personnes et les raconter ! 

Crédit photo portrait de Magaly en Une : Clément Siegfried

Avatar

Wedding-planner et officiante de cérémonie du blog de mariage Mademoiselle Dentelle depuis 2015, je suis aussi consultante en communication pour les marques et les influenceurs. J'ai crée Behind The Wedding pour partager mon quotidien de wedding entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.