Portrait inspirant,  Quotidien

Portrait d’Elodie Villemus, fondatrice de l’agence Label Emotion

Experte mariage de l’émission « 4 mariages pour une lune de miel » diffusée sur TF1, Elodie Villemus, 38 ans, est avant tout une wedding planner reconnue qui a débuté dans la mariage il y a 11 ans, après une carrière dans le Commerce International.

A la tête du groupe Elodie Villemus Weddings, elle est également la fondatrice du réseau de franchise qui a pour but de valoriser le métier, Label’ Emotion.

L’organisation de mariage sur-mesure est son fer de lance. Sa clientèle est principalement étrangère ou expatriée (à 95%) et elle se compose d’avocats ou sportifs professionnels qui n’ont pas le temps d’organiser leur mariage mais qui ont une exigence extrême quant à la qualité et le résultat.

Cette touche à tout (ou hyper active… Je n’ai pas osé demander 😀 ) a également crée le mouvement French Wedding Industry®, le French Wedding Industry® Show qui se produira le 20 février 2020 à La Cigale à Paris et The Closing, LA soirée de prestige et de référence de clôture de saison entre prestataires.

Elodie Villemus par Emmanuelle Marty

Que faisais-tu avant de te lancer dans le mariage et comment t’es tu lancée ?

J’étais directrice commerciale dans la musique de relaxation.
J’ai décidé de me lancer il y a 11 ans, au détour d’une discussion autour de la photocopieuse ! Un peu lassée de la relation entre prestataires exclusivement, j’avais envie d’être plus proche des particuliers. Le marché du mariage s’est imposé très rapidement. Label’ Emotion est née d’une association à l’époque avec un ami. Nous sommes partis dans cette aventure sans réel investissement financier, mais avec un concept original et une motivation hors normes. Label’ Emotion s’est imposée en une saison seulement comme une des agences phares sur le marché.

As-tu suivi une formation d’organisation de mariage ou plus largement d’événementiel ?

Pas du tout. J’organisais des événements professionnels et j’avais donc des bases qui venaient compléter mes compétences. La chance a été qu’il y a 11 ans, ce métier naissait à peine en France. Aujourd’hui, ce serait du suicide professionnel que de se lancer sans formation. Nous avons un tel recul aujourd’hui avec un vrai message à passer, donc un conseil, vraiment, formez-vous ! Etre Wedding Planner ne s’improvise pas !

French riviera wedding by Peter and Veronika
Annie and Ravean Beautiful Wedding in French Riviera
French riviera wedding by Peter and Veronika
French riviera wedding by Peter and Veronika

Tu es désormais l’experte mariage de l’émission de TF1, 4 mariages pour une lune de miel. Connaissais-tu l’émission avant d’y participer ?

Je connaissais l’émission bien sûr puisque c’est tout de même le programme mariage de référence.
Evidemment en tant que chef d’entreprise je ne suis pas à la maison à 17h10, alors il m’était compliqué de pouvoir vraiment le regarder.
Ceci étant dit, ma belle-mère le visionnait tous les soirs, aussi, lorsque parfois j’allais chercher mes enfants, un peu plus tôt que prévu, je tombais sur le programme en me demandant déjà pourquoi telles ou telles matières ou même couleurs étaient associées.

As-tu hésité avant d’accepter de rejoindre le programme ?

Ma conversation téléphonique avec la productrice de l’émission, Aurélie Kasmadjian a été déterminante. Elle m’a présenté le projet, la nouvelle dynamique, le format exclusif et j’ai été ouverte à la proposition. Aussi, je trouvais cela très challenging de sortir de ma zone de confort et d’aller m’adresser à des mariés non clients, comprendre leur proposition et aller leur insuffler des bases solides d’organisation mais aussi de décoration.

Peux-tu nous décrire ton rôle d’experte dans l’émission ?

Mon rôle est double : je visionne et analyse les mariages en y donnant mon avis puis mes conseils. Ensuite je donne ma note qui compte pour moitié et qui a donc un impact très important.

Comment se déroule le tournage ?

Les tournages se décomposent en 2 parties : la partie des mariages et le château pour le reveal.
Pour chacune des parties, 1 jour de tournage est nécessaire. Je partage très souvent les backstage sur mon compte Instagram. J’adore tellement voir les backstages que je prends plaisir à le partager avec mes followers pour le coup 🙂

Comment cela se passe avec les mariés de l’émission ? Sont-ils rassurés par l’idée que l’émission soit jugée par une professionnelle ou est-ce qu’au contraire, cela leur rajoute une pression supplémentaire ?

Il y a un très bon accueil de la part des mariés par rapport à ma participation et au fait que je sois une professionnelle avec une vraie maîtrise de mon domaine. au-delà de l’équité et du fair play qui reprennent leur place, j’amène cette légitimité qui était attendue.

Elodie Villemus par Maud Caillet
Elodie Villemus – Agence Label Emotion par Maud Caillet
Elodie Villemus - Agence Label Emotion par Maud Caillet
Elodie Villemus – Agence Label Emotion par Maud Caillet

Revenons a ton parcours, te souviens-tu du tout premier contrat que tu as signé ?

Le premier contrat a été signé par le bouche-à-oreille. J’étais assez fière bien sûr.
C’était un mariage dans un hôtel, sans fleurs car les mariés détestaient ça. Le thème était le cinéma. Autant dire que les cahier des charges de nos clients sont très différent aujourd’hui, mais ces premiers mariages m’ont montré la voie et les limites. Cela avait généré beaucoup de stress évidemment car je tenais vraiment à ce que tout soit parfait.

Quelle est la plus grande difficulté à laquelle tu as dû faire face au début ?

Garder le cap sur les coups durs et appréhender cette fameuse vie de l’entrepreneur. On apprend sur le tas, on fait des erreurs, il y a des échecs. Mais je crois que je n’ai jamais perdu la motivation.

Au bout de combien de temps as-tu réussi à te dégager un salaire grâce à l’organisation de mariage ?

Cela a mis près de 2 ans.

Quel conseil aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ?

Un partage d’expérience aurait été le bienvenu, mais comme je l’ai dit, à l’époque, nous n’avions pas ce recul qu’aujourd’hui nous avons.
Les conférences et congrès proposent maintenant une vraie manne d’informations et d’échanges. Cela m’a manqué au début de ma carrière.

Mariage B par Fanny Tiara Photographie
Mariage de Bertille et Thomas par Fanny Tiara Photographie

D’après toi, qu’est ce qui fait le succès de ton agence ?

Label’ Emotion s’est rapidement démarquée grâce à son image décalée. Nous avons débarqué sur le marché avec une identité visuelle bien trempée : noir et rose, et non pas blanc avec les cœurs et autres colombes…
Puis, c’est la méthodologie de travail qui a fait notre réel mise en relief. Les clients nous choisissaient pour nos process, notre vision et notre façon exclusive d’appréhender un événement.
Au-delà de ce savoir-faire qui rassure énormément, je crois que les mariés me choisissent pour ma personnalité qui allie raffinement et simplicité. Ensuite, nous avons pu obtenir la confiance de couples qui avaient de très belles envies. Nous avons pu travailler avec des prestataires talentueux qui nous recommandent d’ailleurs toujours beaucoup. Ce succès, nous le devons aussi beaucoup au bouche-à-oreille.

Ta plus grande fierté dans ton parcours ?

Ouh… alors il y en a eu quelques unes pour être honnête…
Le réseau de franchise et avoir oser ajouter une pierre jamais ajoutée sur ce marché en est une, pour sûr, et d’avoir véhiculé mon message et fait évoluer des dizaines de femmes !

Mais je crois que c’est plus une fierté générale…
Etre partie de rien et avoir construit tout cela, pas à pas, leçons après leçons, mariages après mariages, décisions après décisions… Quand je me retourne sur ce chemin, et bien je l’aime beaucoup ce chemin. Il m’émeut autant qu’il me rassure.

Comment choisis-tu les prestataires avec qui tu travailles ?

Nous avons établi une base de référencement qui est composée de critères de sélection bien précis. Les profils des prestataires travaillant avec Label’ Emotion sont bien étudiés car l’aventure d’une année doit se dérouler de façon fluide. Nous devons pouvoir compter sur eux comme ils peuvent compter sur nous. Les prestataires sont pour nous une priorité, leur confort une réalité. C’est un vrai échange pour une résultante optimale, tant sur les préparatifs que sur les jour J.

Où puises-tu ton inspiration ?

De partout. Avec tout le monde. De chaque rencontre. De toutes les situations. L’inspiration est partout. J’aime particulièrement le calme, le matin très tôt, l’ambiance, le silence. Cela me permet de réunir toutes ces inspirations et de les transformer en concept.

French riviera wedding by Peter and Veronika
Label Emotion par Alban Pichon
Label Emotion par Alban Pichon

Ce que tu préfères dans ton métier de wedding planner ?

Rencontrer des personnes différentes de cultures diverses. J’adore cela et j’apprends encore et toujours. La diversité est le mot clé and I’m lovin’ it !

Ton plus beau souvenir de wedding planner ?

Le mariage de mon couple le plus vieux, le marié avait 63 ans et la mariée 52. Pour ce remariage je crois que j’ai compris qu’il était possible d’aimer aussi fort que ces deux là pendant un temps infini. C’était une sacré leçon de vie où les frissons ne m’ont jamais quitté tout au long de la journée.

Arrives-tu à concilier vie pro et vie perso ? Comment ?

Je suis maman de 2 petites filles adorables… Mila a 12 ans et Lou a 9 ans. Elles ont grandi avec Label’ Emotion et Elodie Villemus Weddings et je m’efforce de leur inculquer de jolies valeurs. Je reste Elodie le plus souvent avec elles et j’essaie de garder des moments privilégiés avec elles. Je m’efforce d’être présente pour toutes les grandes étapes. Une maman est un repère, un vrai. Et elles, elles sont juste tout pour moi.

Aujourd’hui où en es-tu ? Combien de mariages as-tu organisé/coordonné/décoré… ?

Je compte environ 180 mariages, soit une moyenne de 16 par saison que j’organise et design pour la plupart également, dans le Sud de la France et c’est plus de 850 mariages sur l’entièreté du réseau de franchise qui sont estampillés de la marque Label’ Emotion. Je peux compter sur une belle équipe qui s’agrandit encore cette année.

Proposes-tu des formations à destination des futurs wedding planners ? Pourquoi est-ce important de partager ton savoir et tes compétences ?

Je travaille actuellement sur un nouveau concept pour de la formation, ça reste encore « secret » mais je suis sur ce projet en association avec une excellente wedding planner, Stéphanie Fayolle de WEP events.
Je crois qu’il est temps d’avoir une prise de conscience que c’est un vrai métier et qu’il nécessite de vraies compétences. Qu’une wedding planner n’est pas seulement là pour faire genre mais est bien un point de repère indispensable à la réussite d’un mariage. Je crois qu’il est nécessaire de faire comprendre à la future génération que le savoir-faire français est si envié qu’il est temps de se créer le sien. C’est chose faite pour moi, ce raisonnement, cette réflexion et les actions que j’ai entreprises m’ont mené jusqu’ici. Aujourd’hui j’ai envie de transmettre ça aux gens. Mais cela fait plusieurs années que je forme de futurs wedding planners et j’en éprouve toujours autant de fierté.

Quelle sera la prochaine étape ? Comment va/peut évoluer ton agence ?

L’agence de Provence Côte d’Azur évolue de saison en saison. Et j’en suis ravie. Je travaille pour que cela continue sur cette voie. Je réfléchis à développer le côté professionnel depuis un bon moment déjà… mais j’ai besoin de temps encore pour vraiment penser et peaufiner cela.
Les prochaines réelles étapes sont la réussite du French Wedding Industry® Show à Paris en Février prochain et la 2è édition de The Closing®.
Et ce projet en association avec Stéphanie Fayolle qui me tint particulièrement à coeur et qui est une de mes priorités.

Et dans 10 ans, où seras-tu ?

Ouh la… tu demandes à une psychorigide de la maîtrise et du détail de la seconde qui passe où elle sera dans 10 ans… Je dois dire que c’est présomptueux ! 🙂 Je dirai bien entre Paris et le Sud ou encore avec tout pleins d’arrêts dans de très grandes villes internationales. Cela voudra dire que le French Wedding industry® Show aurait fait son travail et que le projet en préparation sera réussi. J’aimerai aussi que mon intervention télévisuelle évolue. J’aurais sans doute encore 1000 idées et 1000 projets à la minute et je sourirai car je serai encore en bonne santé, et mes enfants aussi.

Photo par Peter and Veronika

Wedding planner ou wedding planneuse ? Wedding planner of course ! Attention à celui ou celle qui l’écorche encore, hein !

Si tu n’étais pas wedding planner, tu serais… Surement dans la mode et le marché de la beauté.

L’indispensable pour un mariage réussi c’est… La CO-HE-REN-CE !

Pour être une bonne wedding planner il faut… Supporter le manque de sommeil et être polyvalente. Tu es chef d’entreprise, rédac’chef, comptable, prestataire de service, directeur marketing, DRH… et tu souris évidemment parce finalement… tout ça est si évident ! 🙂

L’outil indispensable à toute wedding planner ? Des souliers plats… 🙂

La chose la plus folle que tu ais faite pour tes mariés ? joker ! 🙂

Wedding planner c’est… Un des plus beaux métier du monde, évidemment ! 

L’actualité d’Elodie
  • La French Wedding Industry®, mouvement qui met en relief la méthodologie de travail du wedding planner qui allie performance et rentabilité,
  • Le French Wedding Industry® Show : qui se produira le 20 février 2020 à La Cigale à Paris. Cette journée sera composée de conférences par les plus grands acteurs actuels de l’industrie du mariage français ainsi que de show visuels et artistiques.
  • The Closing : LA soirée de prestige et de référence de clôture de saison entre prestataires pour la mise en relief d’une relation solide entre prestataires de événementiel.
Avatar

Wedding-planner et officiante de cérémonie du blog de mariage Mademoiselle Dentelle depuis 2015, je suis aussi consultante en communication pour les marques et les influenceurs. J'ai crée Behind The Wedding pour partager mon quotidien de wedding entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *