À la une,  Quotidien

Pourquoi les wedding planners souffrent-elles d’une mauvaise image ?

Mon agence étant toute jeune, je tente de me faire connaître des professionnels de l’événementiel, et de parler de mon projet.

Etre Wedding Planner n’étant pas régit par un cadre défini, chacun travaille comme il l’entend. Aussi, il y a eu des dérives qui nuisent à l’image du métier.

Voici les objections que j’ai pu entendre :

1 « Vous allez me dire comment faire mon travail ! »

Je ne suis pas photographe, traiteur, ou que sais-je : je suis Wedding Planner. Je n’ai aucunement la prétention de vous apprendre le métier qui est le vôtre, et non le mien. Chacun sa spécialité, chacun son domaine, chacun sa compétence. Si je fais appel à vous, c’est que j’ai besoin vos compétences sur un événement. Je suis engagée pour trouver le bon prestataire qui répondra à la demande de mes mariés. Je serai là simplement pour orchestrer l’équipe, les seconder parfois. Je suis donc une aide plutôt qu’un danger !

2 « Vous allez m’enfermer dans un cercle de prestataires obligatoire »

Je travaille en sur-mesure : de ce fait, je ne vais pas toujours travailler avec les mêmes personnes. Les mariés n’attendent pas tous la même chose et tant mieux car le travail serait très monotone ! Bien entendu, des affinités se créent avec certaines personnes : je suis humaine. Mais je pense à mon client c’est lui qui paye, c’est son mariage ! Ce qui prime : c’est le professionnalisme !

3 « Vous allez me diriger d’une main de fer le Jour J, or je travaille en toute liberté »

Je ne dirige pas, je coordonne. Je veille au bon déroulé de la journée, afin qu’il n’y ait pas de couac. Je suis tel un chef d’orchestre : il donne le tempo mais ne joue pas des instruments et a besoin de ses musiciens : les prestataires sont les musiciens !

Tout cela reflète une mauvaise connaissance du rôle du Wedding Planner. Bien entendu chacun travaille comme il l’entend, je ne juge aucune méthode. A nous de faire évoluer notre image !

Tu as aussi dû faire face à des réticences de la part des pros du mariage ? Comment as-tu argumenter ?

jessica

Jessica, de l'agence Deeply Happy. Basée à Valence dans la Drôme, je peux me déplacer en Rhône-Alpes. Mon ambition: créer avec vous un Joli Jour qui vous ressemble!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *